CONCLUSION MEMOIRE – Réflexologie et stress (2013)

Les séances de réflexologie sur les personnes ayant participé à l’expérience, leur ont apporté dans un
premier temps une grande détente, puis un apaisement, de la sérénité, ensuite, une prise de recul
par rapport aux difficultés rencontrées, une sorte de détachement par rapport à ce qui les
encombrait, doublé d’un sentiment d’être recentré, unifié.
Est venue ensuite une envie de redémarrer, de faire à nouveau des choses et de s’en sentir capable,
ou s’accepter celles existantes, avec une confiance en soi et dans la vie retrouvée, une façon
différente d'envisager les choses et de les relativiser.
Elles ont adopté une attitude différente face aux évènements.
Cela leur a également permis de retrouver le sommeil, de se sentir mieux globalement dans "leur
peau", avec moins souvent de migraines, de douleurs abdominales, et ont ainsi donc retrouvé une
énergie qu’elles avaient perdu.
Une sorte d’élan vers la vie…
Elles n’ont plus été submergées par leurs émotions et, au contraire, ont réussi à les maîtriser, de
façon tout à fait naturelle, sans que cela soit conscient de leur part.
C’est cela qui est extraordinaire avec la réflexologie, c’est que les choses se posent en douceur, les
personnes s’apercevant alors qu’elles ne réagissent plus de la même manière.
Cela les interpelle; elles prennent ainsi conscience qu’avant les séances elles auraient réagi de
manière, soit impulsive ne maitrisant rien du tout et le regrettant ensuite, soit violente en se mettant
en colère, soit en se repliant sur elle-même et en n’osant rien dire aux personnes concernées mais
avec au fond d’elle un sentiment de profond désaccord et d’injustice qui les tourmentait.
A force de répéter ce processus, cela devient usant pour la personne qui progressivement perd
confiance, perd pied et sombre dans la morosité et le fatalisme.
Pour les trois personnes suivies lors de ces douze séances, en plus de questions bien ciblées sur le
stress, posées à chaque début de séance, j’avais choisi de les faire répondre à un questionnaire visant
à évaluer leur niveau de stress, ceci à chaque séance bilan ainsi qu’à la dernière séance.
Le résultat est très parlant, puisque nous sommes passés respectivement pour chacune de 44 à 27
points; de 41 à 33 points; et de 40 à 33 points.
Il faut dire que le niveau de départ du stress pour ces trois personnes était à son maximum, puisque
la grille établie va de 25 points pour une personne non stressée à 35 points et plus pour une
personne trop stressée.

Je suis donc convaincue de l’efficacité des séances de réflexologie.
Même si parfois au cours du processus nous avons l’impression que les choses n'avancent pas, ou
pas comme nous le souhaiterions, j’ai compris au fil des séances, que nous ne pouvons ni tout savoir,
ni tout maîtriser, mais que le corps lui, sait pour nous.
C’est quand même extraordinaire de prendre conscience de ce qu’il est capable de faire. Lui ne veut
que tout ce qui va dans le bon sens pour la personne.

Nous devons donc nous en remettre à nos mains, nos intentions, notre ressenti des personnes et des
situations, nous faire confiance et faire confiance au potentiel des personnes qui possèdent toutes
les ressources en elles. Il suffit simplement de les faire émerger, de leur en faire prendre conscience
parfois quand nécessaire.
C’est une bonne école de l’humilité… et cela nous donne un bon aperçu de l’étendue des possibilités
de la vie et du champ qui nous est accessible si l’on sait être à l’écoute de soi, à l’écoute de son
environnement, des autres, rester curieux et désireux d’apprendre, garder les yeux et le coeur grands
ouverts…

Isabelle Ricoul

Voir d’autres articles et extrais de mémoires…

Share This