L’éthique de la réflexologie intégrative

POUR UNE APPROCHE INTEGRATIVE OU GLOBALE DE LA REFLEXOLOGIE

Le pied est comme un visage qui nous regarde.
Il n’est ni une image, ni un objet, ni un accessoire.
Il est ce qui nous met en mouvement dans notre effort pour perse?ve?rer dans notre e?tre, vivant.

Chose?ifier le pied comme un espace d’un assemblage de zones re?flexes re?pondant automatiquement a? une quelconque stimulation, c’est oublier que la vie est dans ce pied, que la vie d’un individu anime ce pied, qu’une personne bouge ce pied.

Si l’instrument (stylet) du protocole pre?de?fini stimule le pied/objet, c’est un regard porte? sur le pied comme inanime? qui voit, c’est un geste vers un pied de?vitalise? qui stimule.

Le pied est davantage qu’un objet, il est l’espace de soi qui cherche son chemin dans le monde. Le pied est ce qui met l’e?tre au monde, il ouvre vers la relation. Et le re?flexologue voit au-dela? de la forme du pied, il voit une personne, un ve?cu, une vie qui se donne vie, ainsi il ouvre la relation.

Alors le pied se de?voile, ce qui e?tait voile? sous la chair prend vie et se dit par des lignes, des formes, des couleurs. Ce qui est vu a? sa juste valeur se laisse voir et se re-co-nnait.

Les diffe?rentes parties du pied se mettent a? parler, un dialogue du mouvement interne de l’e?tre qui tente de se frayer un chemin dans le monde.

Ne dit on pas ? « Faire un pas de co?te? », comme une renonciation a? la voie que l’on s’est trace?e. « Faire entorse a? » : c’est ne pas respecter sa proposition morale, un principe e?thique, une hygie?ne de vie, un mode d’e?tre que l’on s’est de?fini. Un pied qui de?vie du soi en mouvement.

Que penser du pied mou, vide de re?sistance, rencontre? chez la personne en fin de vie qui cherche apaisement et repos total ?

Mettre a? nu le pied pour qu’il se de?voile, comme e?tre pieds nus pour se laisser aller a? davantage de ce que l’on est, un moment-espace de rencontre avec soi comme une reconnexion.

Le syste?matique enferme, la relation ouvre. Mais comment aborder des pieds qui se taisent me?me se tairent-terrent, dans des chaussures a? l’e?troit dans le noir ?

Une attitude bienveillante, des techniques multiples qui s’adaptent aux zones, aux individus comme des notes de musique qui compose une me?lodie sur une gamme donne?e.

La re?flexologie Inte?grative est cette approche du prendre soin de l’autre qui permet non plus seulement de percevoir sur le pied, mais a? partir du pied. Ainsi, la stimulation des zones re?flexes ouvre vers une dynamique de vie, elle permet de de?ployer vers le monde ce qui e?tait latent et de poser un pas plus affirme? et de?termine? vers une expression plus pleine de soi.

S’ouvrir aux pieds qui nous regardent et nous invite a? les rencontrer, la? se situe la de?marche de l’inte?grativite?…

Share This